Le mercredi 7 décembre est lancée la première phase du Corps européen de solidarité, une nouvelle initiative annoncée par le Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, lors de son discours sur l’Etat de l’Union le 14 septembre 2016 :

«L’Union européenne peut aussi aider à créer plus d’opportunités pour les jeunes. L’Europe compte de nombreux jeunes qui souhaitent s’engager, contribuer utilement à la société et montrer leur solidarité. […] J’ai la conviction qu’une solidarité beaucoup plus grande est nécessaire. Mais je sais aussi que la solidarité est un acte volontaire. Elle doit venir du cœur. Elle ne peut pas être imposée. […] C’est dans ce même esprit que la Commission propose aujourd’hui de créer un corps européen de solidarité. Les jeunes de toute l’Union pourront proposer leur aide là où elle sera le plus utile, pour répondre aux situations de crise, comme la crise des réfugiés ou les récents tremblements de terre en Italie. Je veux que ce corps européen de solidarité soit opérationnel dès que possible. Et je veux voir les 100 000 premiers jeunes volontaires à l’œuvre d’ici 2020. En rejoignant volontairement le corps européen de solidarité, ces jeunes pourront développer leurs compétences, avoir un travail et aussi vivre une expérience humaine de grande valeur.»
Jean-Claude JUNCKER, Président de la Commission européenne
Pour en savoir plus consultez le site dédié

Consultez aussi la brochure :