Le Système d’Information Schengen (SIS) est le système de partage d’informations le plus plus largement utilisé pour la gestion des frontières et de la sécurité en Europe.

En décembre, la Commission européenne a proposé de le renforcer afin de mieux lutter contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière.

Contexte :

Le système d’information Schengen (SIS) est un système centralisé et à grande échelle qui sert aux contrôles aux frontières extérieures de l’espace Schengen et améliore la coopération en matière policière et judiciaire dans 29 pays à travers l’Europe. Il contient actuellement environ 70 millions d’entrées et a été consulté 2,9 milliards de fois en 2015, soit 1 milliard de fois plus qu’en 2014. Le SIS fournit des informations sur des personnes qui n’ont pas le droit d’entrer ou de séjourner dans l’espace Schengen, sur des personnes recherchées dans le cadre d’activités criminelles et sur des personnes disparues, ainsi que des données relatives à certains objets perdus ou volés (par exemple, des voitures, des armes à feu, des bateaux et des documents d’identité) et des données qui sont nécessaires pour localiser une personne et confirmer son identité.

Fiche d’information