La Commission européenne propose de maintenir des contrôles temporaires supplémentaires pour 3 mois supplémentaires aux frontières de l’Autriche, de l’Allemagne, du Danemark, de la Suède et de la Norvège.

Depuis le 6 octobre 2016, le corps européen de garde-frontières et de garde-côtes est responsable de la protection des frontières extérieures de l’UE. Il réagit rapidement aux nouveaux événements.

Des hotspots (points d’enregistrement et zones d’urgence migratoire) permettent d’enregistrement les migrants à leur arrivée en Grèce et en Italie, ainsi que de relever leurs empreintes digitales. Des vérifications systématiques seront effectuées dans les bases de données pour toutes les personnes qui franchissent la frontière extérieure. Il a été constaté une baisse sensible du nombre de migrants en situation irrégulière et de demandeurs d’asile.

Toutefois, un grand nombre d’entre eux se trouvent toujours en Grèce où la situation est fragile. Même si la gestion des frontières extérieures évolue positivement, il faudra du temps pour mettre en œuvre toutes les mesures préconisées.

Des circonstances exceptionnelles persistent, et c’est pour cette raison que la Commission, à titre de précaution, autorise dans des conditions strictes, les 5 Etats membres concernés à prolonger des contrôles temporaires aux frontières intérieures – cela pour une durée limitée de 3 mois.

🇦🇹 Autriche: à la frontière terrestre avec la Hongrie et à la frontière terrestre avec la Slovénie;

🇩🇪 Allemagne: à la frontière terrestre avec l’Autriche;

🇩🇰 Danemark: dans les ports danois depuis lesquels sont assurées des liaisons par transbordeur vers l’Allemagne, et à la frontière terrestre avec l’Allemagne;

🇸🇪 Suède: dans les ports suédois situés dans les régions de police Sud et Ouest, et au pont de l’Öresund;

🇳🇴 Norvège: dans les ports norvégiens depuis lesquels sont assurées des liaisons par transbordeur vers le Danemark, l’Allemagne et la Suède.

Consultez la fiche d’information sur Schengen : lien

Consultez la fiche d’information sur la nouvelle Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes : lien