Face au constat du non-départ en vacances de près d’un jeune sur deux chaque année*, l’ANCV a développé, à la demande du Ministre en charge du Tourisme, un programme d’action sociale exclusivement dédié à la classe d’âge des 18-25 ans : le programme « Départ 18:25 », sur la base de 3 objectifs :

  • L’égal accès de tous aux vacances contribue à l’exercice de la pleine citoyenneté et constitue un objectif national, conformément à l’article 140 de loi du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions.
  • Pour les jeunes, les vacances constituent un temps structurant qui favorise entre autres la découverte d’autres lieux, d’autres personnes, d’autres habitudes de vie, et contribuent à renforcer l’autonomie et à l’apprentissage de la mobilité, notamment européenne.
  • Préparer ses vacances, c’est pour chacun entreprendre un projet, se mettre en mouvement, prendre une position d’acteur d’une part de son propre projet de vie.

Concrètement, le programme Départ 18:25 consiste en :

1/ Un large choix de séjours adaptés aux envies et aux budgets des jeunes, accessible via une plateforme unique https://www.depart1825.com  pour tous les jeunes de 18 à 25 ans.

Les séjours peuvent concerner des jeunes en direct avec des séjours individuels et entre amis, ou des porteurs de projets qui souhaitent organiser des départs en groupe ( un formulaire de demande de devis à la carte pour associations jeunesse, services jeunesses, BDE, associations sportives, etc est mis à leur disposition).

2/ Une aide financière pour les jeunes éligibles : l’ANCV finance jusqu’à 50 % du coût des séjours réservés via Départ 18:25.com, dans la limite de 150  € par jeune et par an, avec 50 € restant à la charge du jeune. L’aide est directement déduite du prix à payer.

Les jeunes sont éligibles à l’aide financière de l’ANCV :

–          au regard de leurs revenus (- de 17 280 €/an/part fiscale sur la base de l’avis d’imposition et qui évolue selon la composition du foyer)

–          ou d’un statut particulier : étudiants boursiers, jeunes volontaires en Service Civique, alternants et apprentis, contrats aidés, Ecoles de la deuxième chance, titulaires de la Garantie Jeunes ou PACEA, jeunes suivis par l’Aide Sociale à l’Enfance.