Le label “qualité des formations au sein des écoles de conduite” permet aux usagers d’identifier une école de qualité répondant à un cahier des charges précis.

Parmi les conseils à suivre, il est conseillé de visiter plusieurs établissements avant de s’inscrire au permis de conduire afin de pouvoir comparer les offres de formation.

 Il est important que votre choix ne se base pas sur les seuls critères de proximité ou de prix.

Des prix très bas peuvent être incompatibles avec une prestation de qualité, il est instructif de prendre le temps de se renseigner auprès de clients ou de connaissances afin de recueillir leur avis sur la qualité de l’établissement et de la formation.

 Connaissez-vous “le label de qualité” des formations au sein des écoles de conduite” ?

Créé par arrêté du 26 février 2018, ce label permet aux usagers d’identifier immédiatement une école de qualité, toutes les écoles de conduite et les écoles associatives peuvent prétendre au label.

Parmi les questions à poser, n’hésitez pas à demander aux responsables de l’école de conduite toutes les précisions utiles sur la formation et l’organisation, toutes les réponses apportées doivent vous apparaître claires.

 A noter également, avant la signature du contrat, l’école de conduite doit procéder à une évaluation préalable du candidat par un enseignant de la conduite dans le véhicule ou dans le local de l’établissement qui doit permettre notamment de déterminer le nombre d’heures de leçons de conduite.

En ce qui concerne la formation théorique, vous pouvez demander des précisions sur :

  • des cours explicatifs ;

  • des animations de groupes et de tests ;

  • de tests audiovisuels sans formateur (visionnages de DVD avec corrections intégrées) ; si c’est le cas, cette méthode est insuffisante pour une formation de qualité.

N’hésitez pas à réclamer un plan de formation théorique.

 Du côté de la formation pratique, pensez à demander :

  • la durée des leçons, le rythme proposé ou encore le type de véhicules utilisés ;

  • les modalités de la formation, si il sagit uniquement de cours individuels ou si il s’agit de cours avec d’autres élèves ou des voyages-écoles ;

  • l’organisation ou non d’examens blancs.

  • si l’établissement alterne formation théorique et formation pratique.

 Enfin, en ce qui concerne la présentation à l’examen, renseignez-vous sur :

  • les délais moyens de présentation ;

  • le coût de la formation complémentaire après un échec à l’examen ;

  • les conditions de réinscription à l’examen après un échec.

 Attention : avant de décider de changer d’école de conduite (déménagement, insatisfaction…), sachez que chaque école de conduite doit obligatoirement soumettre un contrat écrit au candidat (article R. 213-3 du code de la route). Il appartient au candidat de veiller aux mentions relative aux conditions de résiliation.

 En savoir plus…

Lire plus : Choisir une auto-école, les conseils de la Sécurité Routière

Source : Jeunes.gouv.fr