LES GRANDES ECOLES

Certaines filières de formation imposent un passage obligé par des écoles spécialisées, d’autres vous laisseront le choix entre plusieurs parcours. Durée des études, sélection à l’entrée…zoom au cas par cas selon les filières choisies.

Les écoles de commerce, de gestion et de management

Il existe un large éventail de formation dans ce domaine, nous nous intéresserons ici uniquement aux différentes écoles.

L’accès à ces écoles est possible après un bac, après une prépa ou bien en admission parallèle après un bac +2.

– Après le bac
Les écoles de commerce après bac recrutent des bacheliers des séries S, ES, L voire STMG sur concours d’entrée. Ces écoles délivrent après 3, 4 ou 5 ans d’études, des diplômes d’écoles. Les écoles reconnues par l’État et dont le diplôme est visé par le ministère de l’Education nationale représente un gage de qualité et de fiabilité.

Certaines écoles proposent un concours commun qui vous permet de postuler à plusieurs écoles d’un même groupe : concours ACCES, SESAME, PASS, TEAM

Les écoles de gestion et de commerce (EGC) proposent un cursus d’études supérieures en 3 ans. Gérées par les Chambres de Commerce et d’Industrie et reconnues par l’Etat, elles représentent un ensemble de 31 campus répartis sur le territoire français.

Plus d’informations : [Les Écoles de commerce après bac-] – CIO de St Germain en Laye – Février 2014

– Après une prépa
Voie royale pour intégrer les écoles de commerce les plus réputées, les classes prépas économiques et commerciales sont déclinés en trois options : optionscientifique (bac S), option économique (bac ES ou L) et option technologique (bac STMG).

Concernant les concours communs : concours BCE avec comme écoles membres : HEC, l’ESSEC, ESCP-EAP, l’EDHEC…, concours ECRICOME. Pour les autres, il s’agit de concours propres aux écoles (ESG, ISG…)

– en admission parallèle
Après un bac +2 ou +3, il reste des opportunités afin d’intégrer une école de commerce. Deux banques communes d’épreuves : PASSERELLE, TREMPLIN 1 ou 2.

 

.

Les écoles d’ingénieurs


Il existe près de 250 écoles d’ingénieurs avec différents statuts : certaines dépendent du ministère de l’Education nationale, de la Chambre de commerce et d’industrie ou sont placées sous la tutelle d’un ministère (agriculture, industrie…).

L’accès se fait principalement sur concours, et ce à différents niveaux : après le bac, après une prépa, après un bac +2, +3, +4. Nous développeront ici l’accès après un bac.

– Après le bac
Les bacheliers scientifiques sont majoritaires, ensuite vient les titulaires de bacs STI2D et STL dans les écoles à vocation technologique.

Les écoles donnent accès à un large choix d’études pour les généralistes mais il existe également des écoles plus spécialisées dans de grands domaines (informatique, télécoms, agronomie, physique…).

Après bac, les écoles proposent un cycle préparatoire de 2 ans sur les 5 ans d’études. Les principaux groupe d’écoles :
- Les Ecoles nationales d’ingénieurs>
- Les écoles de la FESIC > www.atoi2jouer.fr
- Les Instituts nationaux des sciences appliquées (INSA) > www.insa-france.fr
- Le Groupement d’écoles d’ingénieurs à préparation intégrée > www.geipi-polytech.org
- ECE, EIGSI, EPF, ESTACA > www.concoursavenir.fr
- l’EBI, l’EFREI, l’ESIGETEL, l’ESITC Caen, et l’ESITPA se rapprochent en 2012 pour créer un nouveau mode de recrutement Post-Bac : le « Concours Alpha » >www.concours-alpha.fr

Pour s’inscrire, deux options en fonction des écoles :

- www.admission-postbac.fr
- www.grandesecoles-postbac.fr

Renseignez-vous sur la date limite d’envoi des dossiers de candidature.

Plus d’information : www.cti-commission.fr > La Commission des titres d’ingénieur est un organisme indépendant, chargé d’habiliter toutes les formations d’ingénieur, de développer la qualité des formations, de promouvoir le titre et le métier d’ingénieur en France et à l’étranger. www.deviensingenieur.fr ||| www.dimension-ingenieur.com

LES ÉCOLES SPÉCIALISÉES

Les écoles paramédicales et de travail social 

– Les écoles paramédicales

Elles recrutent sur examen ou sur concours avec le bac (sauf pour auxiliaire de puériculture, aide-soignant) voire après une première année de médecine pour certaines formations comme kinésithérapeute, psychomotricien…La sélection est importante ; une année de préparation peut être nécessaire.

Plus d’informations : www.cripp-idf.fr/fr/le_cripp > Le Centre régional pour l’information sur les professions paramédicales a pour objectif de faciliter l’information sur les professions paramédicales (informations sur les formations et les professions, dossiers pour vous aider à vous orienter ou aider les candidats à construire leur projet professionnel, dossiers sur le milieu de la santé…).
 

Les écoles de travail social

Après le bac, différents métiers s’offrent à vous : assistant de service social, éducateur de jeunes enfants, éducateur spécialisé, conseiller en économie sociale et familiale, médiateur familial…

Concours d’entrée obligatoire pour tous ces diplômes d’État ouverts aux bacheliers. Une préparation au concours d’entrée peut être envisagée pour certaines filières car la sélection est importante.

Plus d’informations : www.sante-sports.gouv.fr/metiers-concours-examens-et-recrutements,2156.htmlhttp://ile-de-france.sante.gouv.fr/metiers-formations-concours-vae/index.html> La direction régionales des Affaires sanitaires et sociales d’Ile-de-France vous informe sur les métiers, les formations, les concours des professions médicales, paramédicales et sociales.

 

La Région Ile-de-France édite également un guide très complet qui vous donnera toutes les clés pour comprendre ces filières de formation : Répertoire des formations sanitaires et sociales.

www.ash.tm.fr > Les Actualités sociales hebdomadaires mettent en ligne des fiches métiers, des fiches organismes, des données chiffrées, des offres d’emploi.

https://fss.iledefrance.fr/fss > Site dédié à l’aide régionale pour les élèves et étudiants des formations du travail social, paramédical et de sage-femme.

.

Les écoles d’art 

Les écoles qui dépendent du ministère de la Culture sont habilitées à préparer les diplômes nationaux délivrés par le ministère de la Culture et de la communication, à savoir : le diplôme national d’Arts plastiques (DNAP) en 3 ans, le diplôme national d’Arts et Techniques (DNAT) en 3 ans et le diplôme national supérieur d’Expression Plastique (DNSEP) en 2 ans.

Les écoles qui dépendent du ministère de l’Education nationale sont des écoles d’arts appliqués post-bac. Elles délivrent différents diplômes de bac +2 à bac +5 : Diplôme des métiers d’Arts (DMA), Brevet de technicien supérieur (BTS), Diplôme supérieur d’Arts Appliqués (DSAA), Diplôme d’Enseignement Supérieur des Arts et Techniques (DESAT), licence professionnelle.

Plus d’informations : www.culturecommunication.gouv.fr/En-pratique/Les-metiers-du-Ministere > Tout savoir sur les concours et examens professionnels, l’enseignement supérieur et la recherche, la formation continue, l’accès à ses marchés publics ou encore le dispositif des subventions dans les domaines les plus divers : de l’action territoriale au théâtre en passant par les arts plastiques, l’ethnologie ou le multimédia… |||| www.culture.gouv.fr/culture/dap/dap/pdf/joe_20100302_0045.pdf > décret précisant les formations bénéficiant de bourses d’études. |||| www.cnap.fr > Le Centre national des arts plastiques propose une liste des écoles. |||| www.metiersdart-artisanat.com > La Société d’encouragement aux métiers d’art (SEMA) édite en ligne un annuaire officiel des métiers d’art de France.