Cadre, statut, protection sociale :

Power Rangers don't know

Cadre, statut, protection sociale

De façon générale, il n’existe aucun statut légal du stagiaire en Europe. La notion de stage conventionné est une formule typiquement « franco-française » qui n’a aucune valeur juridique dans les autres pays.

Trois cas de figure :

  • Le stage obligatoire faisant partie intégrante de votre programme d’enseignement.
    La convention est signée par l’entreprise, votre établissement de formation et vous. Elle fixe les engagements de chacun.
  • Le stage facultatif ne figurant pas dans votre cursus d’études et relevant de votre seule initiative.
    Il est possible d’obtenir une convention à condition que le stage soit reconnu comme faisant partie de la formation et ayant un lien avec le diplôme préparé.
  • Le stage hors études :
    Soyez très vigilant sur les postes proposés. Dans de nombreux cas, il s’agit d’emplois déguisés (remplacement de poste, augmentation de l’activité, etc.), dont la rémunération n’est pas à la hauteur du travail demandé. Cependant, il existe quelques possibilités pour des candidats sortis du système éducatif d’effectuer un stage, dans le cadre d’un accord amiable entre l’étudiant et l’entreprise ou en partant par le biais d’un programme.

Plus d’informations : Réseau Euroguidance du Ministère de l’éducation : www.euroguidance-france.org (Rubrique Stages/jobs/emploi)

 

 

Afficher l'image d'origine

Protection sociale

Stage non rémunéré

  • Stage de moins de 6 mois figurant au programme d’une formation, avec convention de stage : vous bénéficiez de la protection sociale attestée par la carte européenne d’assurance maladie. La protection accident du travail est accordée par la caisse d’affiliation française.
  • Stage hors convention : la carte européenne d’assurance maladie est nécessaire en cas de dépenses de santé.

Stage rémunéré

  • Stage auprès d’une entreprise étrangère : vous devez être affilié et cotiser au régime de la sécurité sociale du pays où vous effectuez votre stage. Votre protection sociale dépend de la législation en vigueur dans ce pays.
  • Stages auprès d’une entreprise française : votre situation est assimilée à un détachement professionnel. Votre employeur français doit accomplir les formalités auprès de votre caisse d’assurance maladie.

Plus d’informations auprès de votre Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), votre compagnie d’assurance en France ou dans le pays d’accueil ou votre mutuelle étudiante.

Rechercher un stage :

Pour qu’un stage à l’étranger soit profitable, prévoyez un minimum de 2 à 3 mois sur place. Commencez vos recherches au moins 6 mois à l’avance. Faites le point sur vos compétences techniques (utiles à l’entreprise), vos compétences linguistiques. Définissez le contenu du stage et informez-vous sur la situation économique du pays.

Adaptez votre CV et votre lettre de motivation aux pratiques de chaque pays. A cet effet, vous pouvez consulter en ligne ou à YIJ le guide « Prêt à sauter le pas? » qui propose des conseil sur le cv, la lettre de motivation et l’entretien d’embauche dans les pays de l’EEE. (Commander-le gratuitement : lien)

Pour trouver votre lieu de stage, vous avez plusieurs solutions : faire des candidatures spontanées, répondre à des offres, passer par des réseaux spécialisés, ou bien participer à un programme européen.

 

Tom Hanks Typing

Candidatures spontanées auprès des entreprises

Envoyez votre CV et une lettre de motivation aux entreprises de votre région ayant une implantation à l’étranger, aux entreprises françaises à l’étranger et, bien sûr, aux entreprises du pays choisi.
Pour repérer les entreprises et vous informer sur le pays, vous pouvez utiliser les mêmes ressources que pour une recherche d’emploi : annuaires spécialisés, banques de données sur Internet, réseau EURES et Pôle Emploi International, missions économiques…
Contactez également le bureau des stages de votre établissement, les associations étudiantes…

+ d’infos :
Réseau Euroguidance du Ministère de l’éducation : www.euroguidance-france.org (Rubrique Emplois).

 

Afficher l'image d'origine

Réseaux spécialisés

De nombreux organismes informent sur les possibilités de stage à l’étranger et proposent des offres. Spécialisés dans un domaine ou une zone géographique, ils peuvent faire payer leurs services (de l’adhésion à la formule clé en main).

+ d’infos :

  • Association internationale des étudiants en sciences économiques et commerciale : aiesecfrance.org/fr/
  • Association européenne des étudiants en droit : www.elsa-france.org
  • Odyssee – Stages agricoles à l’étranger : www.odyssee-agri.com
  • Club Teli, association diffusant des offres d’emploi et de stage : www.teli.asso.fr
  • MyInternshipAbroad (Groupe Adonia), entreprise spécialisés dans le placement d’étudiants en stage à l’étranger : www.groupe-adiona.com

 

Drapeaux européens flottant devant le bâtiment Berlaymont

Institutions européennes et internationales

Les institutions européennes offrent des possibilités de stages, rémunérés ou non, destinés à un petit effectif de candidats. Les stages sont proposés à un profil déterminé d’étudiants : avant de postuler, renseignez-vous bien sur les conditions de recrutement (souvent au-delà de bac + 3). Pour poser votre candidature : bureaux des stages des institutions.

+ d’infos :

 

Afficher l'image d'origine

Ministère des Affaires étrangères, missions économiques françaises

Via le ministère des Affaires étrangères, vous pouvez effectuer un stage auprès d’une mission diplomatique (chancellerie politique, service de presse, service de coopération et d’action culturelle, section consulaire) ou d’un poste consulaire.

Pour postuler, vous devez :

  • Être de nationalité française ou d’un pays membre de l’Union européenne et âgé de 18 à 28 ans.
  • Être inscrit dans un établissement d’enseignement ayant signé une convention avec le Ministère.
  • Avoir atteint un niveau minimum d’études : à partir de la troisième année de licence pour les universitaires, de la deuxième année pour les IEP, grandes écoles de commerce et d’ingénieurs, BTS, IUT.

Sachez que des stages sont également possibles au sein des missions économiques, dépendant du Ministère de l’économie et des finances.

+ d’infos :

Offres en ligne

- Portail européen de la jeunesse – Rubrique Emploi/Stage : europa.eu/youth
- Plateforme stage/emploi utilisée par les universités et grandes écoles : www.placeojeunes.fr
- Propositions de stages : www.kapstages.com

Les programmes européens :

 

ERASMUS+ enseignement supérieur

Si vous êtes étudiant, le programme Erasmus+ peut vous permettre de partir en stage dans une entreprise européenne pendant 3 à 12 mois dès votre première année d’études universitaires, et jusqu’au doctorat.

Attention : Votre demande ne peut être retenue que si votre établissement participe au programme. Renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre établissement.

+ d’infos :
www.agence-erasmus.fr/page/erasmus-plus-enseignement-superieur

ERASMUS+ formation professionnelle

Ce programme concerne plus particulièrement les personnes en formation professionnelle ou sur le marché du travail :
- Élèves et apprentis en formation professionnelle initiale, jusqu’au baccalauréat : possibilité de faire un stage de 2 à 12 mois dans une entreprise européenne. Vous ne pouvez pas faire de demande individuelle, c’est votre établissement qui dépose un projet.

+ d’infos : www.agence-erasmus.fr/page/erasmus-plus-formation-professionnelle

Assistant français à l’étranger

Afficher l'image d'origineCe programme permet aux étudiants titulaires au moins d’une licence d’assurer des cours de conversation et un éveil à la culture française dans un établissement étranger. Durée : 7 à 12 mois.

+ d’infos : www.ciep.fr/assistants-francais-a-letranger

Les autres bourses :

Région Île-de-France - Demain s'invente ici - AccueilAide à la Mobilité Internationale des Étudiants (AMIE)

La Région Ile-de-France a créé un dispositif d’aide à la mobilité des étudiants qui souhaitent ou doivent effectuer un séjour à l’étranger pendant leur cursus universitaire.

Pour pouvoir prétendre à bénéficier de cette aide, il convient de répondre aux critères suivants :

  • être inscrit dans une université francilienne
  • en 2e ou 3e cycle,
  • toutes disciplines,
  • effectuer un séjour (études ou stage) d’une durée minimale de 1 mois et maximale de 10 mois,
  • partir dans le cadre de partenariat inter-établissement (établissement d’enseignement ou entreprise), pour n’importe quelle destination dans le monde,
  • ne pas dépasser un certain niveau de ressources
  • Aides entre 250€ et 450€ par mois

La gestion de ce dispositif est confiée aux 17 universités franciliennes qui reçoivent les demandes, instruisent les dossiers, sélectionnent les bénéficiaires en fonction des critères régionaux et de leurs propres critères, et versent les aides en fonction de l’enveloppe budgétaire qui leur est allouée. Les demandes doivent être adressées au Service des Relations Internationales de chaque université. L’aide régionale à la mobilité internationale est également possible dans les établissements non universitaires, pour les Instituts Universitaires de Technologie (IUT) et pour les sections BTS des lycées.

Vous pouvez obtenir des informations complémentaires auprès du Service des Relations Internationales de votre établissement ou sur le site Internet de la Région Ile-de-France : https://www.iledefrance.fr/aides-services/bourses-mobilite-idf-annee-universitaire-2018-2019

OFAJ

L’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) subventionne des stages pratiques en entreprise qui doivent faire partie intégrante des études et être reconnus au retour. Ils s’inscrivent en règle générale dans le cadre d’un jumelage universitaire et s’adressent aux étudiants de toutes disciplines.

+ d’infos : www.ofaj.org/bourse-pour-stage-pratique-pour-etudiants

Au-delà des bourses de stages pour étudiants, l’OFAJ attribue aussi des bourses pour des stages pratiques en Allemagne pendant ou à l’issue de la formation professionnelle (CAP, BAC PRO, BEP) et technologique (BTS).

+ d’infos : www.ofaj.org

Emploi, stage ou apprentissage dans un autre pays de l’UE, en Norvège ou en Islande pour une période d’au moins six mois ?

Le guide pratique « Ton premier emploi EURES » peut vous aider !

… conditions d’admissibilité et de participation… comment obtenir un soutien financier… où trouver des informations complémentaires…etc.

Consultez l’édition 2017, disponible dans 26 langues : http://bit.ly/2jXrARo

Consultez aussi l’article Préparer son départ de ce site.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.